Ariège Pyrénées - ariege.com

La Réserve d'Orlu

La Réserve nationale de fauned’Orlu a été crée en 1947, à l’initiative d’un propriétaire privé, elle est devenue en 1981 Réserve National de Chasse. Son intérêt patrimonial a justifié son classement en mai 1998 en Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage.

Sa gestion est confiée à l’Office National de Chasse et de la Faune Sauvage qui s’appuie sur un comité directeur présidé par le Préfet de l’Ariège.

 

la dent d'OrluAux confins des Pyrénées Ariégeoises et Catalanes, dans le massif du Roc Blanc-Carlit, près d’Ax les Thermes, la Réserve couvre 4 248 hectares de haute montagne de 930 à 2 765 mètres d'altitude.

La réserve est avant tout un terrain d’expérimentation en milieu protégé où chercheurs et techniciens réalisent des études sur la faune. Elle constitue aussi un site d’apprentissage pour la formation professionnelle aux métiers de la nature, un espace de découverte pour le grand public guidé par le sentier d’initiation à la vie de la montagne. Enfin elle sert de lieu de capture pour les actions de repeuplement à mener dans toute la chaîne des Pyrénées.

La mission de protection est plus particulièrement attribuée à la garderie de l’ONCFS. Par leurs actions d’information et de police, ces gardes interviennent pour éviter le braconnage, ils préservent aussi le milieu en surveillant l’application des lois et arrêtés en vigueur au sein des réserves nationales de l'établissement.

Une faune abondante

isardLa protection du site a provoqué une forte augmentation des populations de mammifères surtout :
- l’effectif d’isards est d’environ 800 animaux avec un accroissement annuel moyen de 8 %. Des captures annuelles ont lieu au printemps et à l’automne pour les exporter vers des zones fragiles ou à recoloniser. Dans les années 1990, il aura ainsi été fourni quelque 250 isards.
- quelques marmottes (introduites dans les années 1950 depuis les Alpes) sont aussi reprises pour créer de nouvelles colonies dans les Pyrénées.
- La gestion vise à diversifier la faune actuelle en favorisant de nouvelles espèces (gypaète), et à préserver celles qui sont présentes (lagopède, grand tétras, desman, vautour, aigle royal) en évitant le dérangement diffus.

De nombreuses randonnées sont possible dans la Réserve où vous pourrez observer si vous êtes discrets : isards, marmottes et rapaces comme par exemple la vallée d’En Gaudu à 1 h de marche du parking.

Le refuge gardé d’En Beys (1 950 m) se trouve au coeur de la Réserve, il est accessible en environ trois heures de marche en saison estivale.

Un musée se trouve au bas de la Réserve depuis l’été 2002 .

Les chiens ne sont pas autorisés dans la Réserve même tenus en laisse et vous êtes prié de respecter les sentiers balisés.

Office de Tourisme le plus proche : Ax les Thermes tél : 05 61 64 60 60

Le texte a été gracieusement mis à disposition par l’ONCFS (Office Nationale de la Chasse et Faune Sauvage).